Nos événements

MODULE DE PERFECTIONNEMENT : Morphologie de la langue arabe

Souvent considérée comme la discipline fondamentale de la langue arabe, la morphologie occupe une place centrale dans les pédagogies académique et traditionnelle. A votre demande, nous avons choisi de faire de nouveau appel à Khalil Khalouf​ (professeur d’arabe et fondateur de L’Académie​) et d’étudier ensemble :

– la morphologie flexionnelle verbale : mâḍî, muḍâriʿ, amr, verbes réguliers et irréguliers ;
– la morphologie dérivationnelle nominale : maṣdar, participe actif, participe passif, nom de lieu, nom d’instrument, élatif, etc. ;
– la morphologie dérivationnelle verbale : formes II à X.

Chaque participant se verra remettre, gratuitement, un fascicule détaillé de la formation (environ 135 pages + document pdf avec la correction des exercices).

Rendez-vous à la Maison des Associations du 12ème​ les :

  • mercredi 29 mars 2017, 18h30 / 21h30,
  • mercredi 5 avril 2017, 18h30 / 21h30,
  • mardi 11 avril 2017, 18h30 / 21h30.

Inscriptions obligatoires via ce formulaire.

/!\ Le module est ouvert aux membres de l’association seulement.


Jeudi 24 novembre 2016 de 18h45 à 21h : SÉANCE D’ÉCOUTE ET DE RESTITUTION (Niveau B1-C2 du CECRL)

De quoi s’agit-il ? 

A partir d’un support audio-visuel, nous aurons pour objectif de développer deux compétences linguistiques : la compréhension et la production orales.

• L’écoute active est une technique de communication indispensable dans les situations de la vie courante. Elle a pour but de :
– cerner correctement le sujet ;
– comprendre les arguments de l’interlocuteur ;
– repérer ses objectifs implicites et explicites.

• La reformulation et la restitution sont des éléments essentiels à la conversation. Elles permettent de faire la synthèse de ce qui a été dit, de vérifier que l’on a compris les attentes de l’interlocuteur et de lui montrer que l’on a entendu son argumentation.

Nombre de places limité => Inscription obligatoire via ce formulaire en ligne.


Samedi 15 octobre 2016 de 15h à 19h : FORUM INTER-ASSOCIATIF ETUDIANT SUR LE MONDE ARABE

Pour la première fois à Paris, plus de 15 associations étudiantes (dont Les passionnés de la langue arabe / عشاق اللغة العربية) se font porte-paroles du monde arabe et se réunissent à La Bellevilloise.

Spécialisées sur les questions culturelles, diplomatiques, historiques, géopolitiques, linguistiques, relatives au Monde arabe, chaque association a ses propres particularités et originalités. Mais toutes ont le même objectif : promouvoir et faire rayonner le Monde arabe au sein du milieu universitaire.

Un moment privilégié d’échange et de dialogue entre étudiants, acteurs associatifs, professeurs, journalistes et spécialistes du Monde arabe.


Mercredi 15 juin 2016 de 18h à 21h : ATELIER D’ÉCRITURE INVENTIVE (Niveau B1-C2 du CECRL)

 

Prochain rendez-vous le mercredi 15 juin 2016 de 18h à 21h à la Maison des Associations du 12ème​ où nous laisserons libre cours à l’élan créatif qui réside en chacun de nous :D.

Thématique : Les sens en éveil / تنبّه الحواس

Inscription obligatoire via ce formulaire en ligne (nombre de places limité à 30).

En quoi consiste l’atelier ?  

Il s’agit de la production de situations d’écriture inventives à partir de consignes déterminées, elles-même orientées par la thématique choisie pour chaque séance. En d’autres termes, c’est une exploration guidée à travers une série d’exercices créatifs qui ont pour vocation non seulement de mobiliser des connaissances linguistiques multiples (syntaxe, morphologie, lexique, etc.) mais également de développer un rapport à la langue ludique et expérimental.



Mardi 7 juin 2016 de 18h à 21h : ATELIER DE CALLIGRAPHIE ARABE


L’heure de laisser s’exprimer vos calames a enfin sonné ! C’est sous la houlette du talentueux Rany Rouabah, calligraphe-enlumineur, élève de Ghani Alani (dernier héritier de l’école de calligraphie arabe de Bagdad fondée au Xè) et d’Ali Towhidi Tabari (héritier de l’école Safavide fondée au XVè à Ispahan) que nous nous initierons à l’Art du trait.

Voici une démonstration, réalisée par ses soins, qui devrait vous mettre en appétit !


Jeudi 12 mai 2016 de 19h à 22h : [BONUS] SESSION DE PRATIQUE EN LIGNE

Rendez-vous pris le jeudi 12 mai de 19h à 22h sur la plateforme de conversation en ligne « Les passionnés de la langue arabe ». Pour répondre à la demande de plusieurs membres, nous avons sélectionné un texte simple, déjà étudié, dont voici une présentation sommaire :

« Kalila et Dimna » est un ouvrage en langue arabe mais c’est en Inde qu’il vit le jour. La légende raconte que tout commença grâce à Pilpay, le vénérable brahmane (prêtre de l’hindouisme), qui résolut de conseiller le roi Dabchalim au moyen d’un livre où les animaux seraient aussi loquaces que les hommes. Les deux héros étaient des chacals: Kalila, le sage et Dimna, le fourbe.

C’est du moins la version qui nous a été transmise par Ibn al-Muqaffa’ (726-759): simple récit ou pure invention… nous ne prendrons pas le risque de trancher ici.
Quoiqu’il en soit, c’est la fable « La lionne et le chacal » qui sera à l’honneur et guidera nos esprits sur le chemin de la morale et de la vertu.

/!\ En dehors des jours et heures d’ouverture, le salon « Les passionnés de la langue arabe » n’apparaît pas dans la liste des salons. Par souci de commodité, il ouvrira systématiquement entre cinq et dix minutes avant chaque session. Dès leur entrée dans le salon, les membres devront écrire le mot de passe « ushshaq » afin d’être reconnus et débloqués : cette mesure vise à éradiquer la présence de « cyber-parasites », nombreux sur Paltalk, et à assurer un cadre de travail sérieux et serein.


Jeudi 7 avril 2016 de 10h à 17h : JOURNÉE DU MONDE ARABE

Venez nous rencontrer à notre stand à l’occasion de Journée du monde arabe organisée parAl-Wissal Inalco. Nous serons ravies de vous y accueillir en compagnie de Rany Rouabah, calligraphe-enlumineur et membre d’honneur de l’association. Conférences, spectacles, expositions et concerts sont au programme pour le plus grand plaisir des‪#‎PassionnésDeLaLangueArabe !


MODULE DE PERFECTIONNEMENT : A la découverte des chiffres et des nombres arabes

Le chapitre des nombres dans la langue arabe pose bien des difficultés aux francophones et suscite énormément d’interrogations qui restent généralement sans réponse même si les règles sont finalement maîtrisées. Pour satisfaire la curiosité des apprenants et étancher leur soif de comprendre la logique interne de la grammaire arabe, nous avons sollicité les services de Khalil Khalouf, professeur d’arabe, fondateur de l’institut d’enseignement « L’ Académie » et auteur d’une méthode de langue, prochainement disponible, intitulée Manuel et traité de langue arabe.

Date et programme des séances => 

  • Mercredi 6 avril 2016 de 19h à 21h: vocabulaire de la mesure et de l’écoulement du temps, nombres cardinaux de 3 à 10, nombres ordinaux de 3 à 10, outils de l’expression « combien ? » / « quand ? », lecture, exercices d’application,
  • Mardi 12 avril 2016 de 19h à 21h: vocabulaire monétaire et unités de mesure, nombres cardinaux de 11 à 99, nombres ordinaux de 11 à 99, fractions jusqu’au dixième, outils de l’expression « âge » / « température » / « poids, vitesse, distance et taille », lecture, exercices d’application,
  • Mercredi 4 mai 2016 de 19h à 21h: vocabulaire socio-économique, centaines, milliers, dizaines de milliers, centaines de milliers, millions, milliards, outil de l’expression « dates », lecture, exercices d’application.

Lieu => Maison des Associations du 12ème​

Inscriptions gratuites via ce formulaire en ligne (30 personnes maximum).

Chaque participant se verra remettre un fascicule détaillé de la formation incluant leçons, textes, exercices et corrigés (env. 60 pages). Les enregistrements audio des textes et des exercices sont disponibles à partir de ce lien.


Samedi 12 mars 2016 de 14h à 17h: SESSION 4 DE PRATIQUE DE LA LANGUE ARABE EN PRÉSENTIEL (niveau B1/C2 du CECRL)

Dernière session de pratique de l’arabe en présentiel (jusqu’à la prochaine rentrée bien sûr !) fixée le samedi 12 février 2016 de 14h à 17h, à la Maison des Associations du 12ème. De nombreuses personnes nous ont fait part de leur volonté d’y participer malgré la distance et c’est pour satisfaire cette demande, légitime et enthousiasmante, que nous poursuivrons les sessions via notre plateforme de conversation en ligne. Nulle crainte pour les plus fidèles d’entre vous, les activités en présentiel perdurent et se diversifient : ateliers d’écriture inventive, module de perfectionnement en langue, atelier de calligraphie et conférence sont au programme cette année ! Vos idées et propositions sont évidemment les bienvenues.   


C’est d’ailleurs un membre de l’association qui nous a chaleureusement recommandé le roman intitulé Les Mages / المجوس d’Ibrahim Al-Koni, auteur libyen contemporain, de culture touarègue. A l’image du désert, indomptable et indocile, sa plume traduit une quête d’universalité, au-delà des contingences historiques, géographiques et surtout, du cloisonnement idéologique.

Dans la première partie du chapitre « La baratte / الشكوة », l’amour est un agent (al)chimique : il altère, dissout et révèle…


Mardi 23 février 2016 à 19h : [CONFÉRENCE] DES PAROLES ET DES ACTES : la langue arabe à l’épreuve des mythes

Au cœur d’enjeux idéologiques, socio-culturels, diplomatiques et économiques, la langue arabe a transporté, au fil de l’Histoire, un certain nombre de représentations qui, aujourd’hui encore, façonnent l’imaginaire collectif et retentissent, de manière effective, sur son traitement politique.

Nejmeddine Khalfallah, Maître de conférences à l’Université de Lorraine, enseignant au Ministère des Affaires Etrangères et à Sciences-Po Paris, auteur d’une douzaine d’ouvrages consacrés à l’apprentissage de l’Arabe Standard Moderne, entreprendra de déconstruire ces mythes à la lumière du fondement de l’analyse pragmatique : les actes de langage.

RÉSERVATION OBLIGATOIRE via ce formulaire en ligne.


Lundi 8 février 2016 de 19h à 22h : SESSION 3 DE PRATIQUE DE LA LANGUE ARABE EN PRÉSENTIEL (niveau B1/C2 du CECRL)

Rendez-vous pris le lundi 8 février 2016 de 19h à 22h à la Maison des Associations du 12ème. La linguistique y sera à l’honneur à travers les fameux Prolégomènes (al-Muqaddima) d’Ibn Khaldoun et, plus précisément, la section intitulée «Le langage est une faculté qui s’acquiert comme celle des arts» :

Quelle est l’origine du langage? Les langues humaines dérivent-elles toutes d’une langue mère ou existait-il, dès le début, plusieurs groupes de langues distincts les uns des autres? Ces questions, somme toute universelles, ont préoccupé des générations de savants médiévaux en terre d’Islam. Au cœur du débat, deux conceptions s’affrontent : celle du tawqîf et celle de l’isṭilâḥ ou du tawâḍuʿ, en somme l’éternel conflit entre Tradition (naql) et raison (ʿaql). La première souligne le rôle prééminent que la figure divine aurait joué dans l’imposition de la langue. La seconde soutient que le langage est une invention humaine et aurait évolué grâce à un processus de convention et de commun accord. Dans un cas, la langue est envisagée comme un objet préexistant à toute communauté humaine, un ensemble compact de connaissances lexicales et syntaxiques qui seraient inspirées et immédiatement assimilées ; dans l’autre, c’est la communauté qui préexiste à la langue. Où se situe notre auteur et quels sont ses arguments ?

Pour le savoir, il suffit de vous inscrire via ce formulaire en ligne (nombre de places limité à 30). 


Samedi 9 janvier 2016 de 14h à 17h: SESSION 2 DE PRATIQUE DE LA LANGUE ARABE EN PRÉSENTIEL (niveau B1/C2 du CECRL)

C’est le samedi 9 janvier 2016 de 14h à 17h, à la Maison des Associations du 12ème, que nous mettrons en oeuvre nos talents d’orateurs (sic) au service de la langue arabe. A cet égard, nous avons retenu une nouvelle de Zakaria Tamer, nouvelliste syrien engagé, coutumier de la satire. A mi-chemin entre tragique et comique, entre simplicité apparente et complexité sous-jacente, Les criquets sont dans la ville dévoile une conscience militante désenchantée par le le fossé qui sépare la parole de l’action, la société du spectacle de la recherche du Juste. Non sans résonance avec les dix plaies d’Egypte, la libération de l’esclavage semble ici compromise, à moins que…

Nombre de places limité à 15 : Pour participer à l’événement, il faut IMPÉRATIVEMENT vous inscrire via ce formulaire en ligne.


Mardi 8 décembre 2015 de 19h à 22h : PREMIERE SESSION DE PRATIQUE DE LA LANGUE ARABE EN PRÉSENTIEL (niveau B1/C2 du CECRL)

La première session de pratique de l’arabe EN PRÉSENTIEL se tiendra le mardi 8 décembre 2015, de 19h à 22h, à la Maison des Associations du 12ème​ domiciliée au 181 avenue Daumesnil, 75012 Paris. Nous avons choisi d’inaugurer nos rencontres en toute humilité et de limiter la capacité maximale d’accueil à 15 personnes afin de prendre la mesure de votre enthousiasme et voir si vous répondez présent. Pour participer à l’événement, il faut IMPÉRATIVEMENT vous inscrire via ce formulaire en ligne.  

Les membres de l’association sont bien sûr prioritaires puis nous appliquons la logique du « premier arrivé, premier servi » de sorte que tout le monde soit logé à la même enseigne.

A la suite des attentats du 13 novembre, nous nous sommes demandé, en tant que citoyennes françaises responsables d’une association qui promeut « le rayonnement de l’aire culturelle arabe dans l’espace francophone par l’étude, la connaissance et la compréhension de sa langue officielle, de son système de pensée et de son histoire », de quelle manière nous pouvions rendre hommage aux victimes tragiquement disparues et à toutes celles qui, encore en vie, subissent les retombées négatives de ces actes inqualifiables. Il nous est apparu que seules les idées pouvaient déconstruire les idéologies et seul l’humain, mettre en échec la déshumanisation. Quand le psittacisme et la pensée unique gagnent dangereusement du terrain, le retour vers Soi, vers ce qui fait de nous des Hommes, sans distinction de sexe, d’âge, de classe sociale, de nationalité, de culture ou de religion, nous permet de vivre l’Autre plus sereinement.

C’est cette rencontre entre individualité et altérité, nature et culture, philosophie et révélation, dogme et spiritualité qui fera l’objet de nos commentaires, analyses et questionnements lors de la première session de pratique de l’arabe en présentiel. Nous nous pencherons, avec sérieux et délectation, sur des morceaux choisis de l’ouvrage  حيّ بن يقظان, traduit littérairement par Le Philosophe autodidacte, et qui désigne de manière plus littérale «Le Vivant, fils de l’Eveillé».

L’histoire de Hayy b.Yaqzân commence avec sa naissance, dont il existe deux versions au sein même du roman, comme pour ouvrir la porte à la lettre, à la raison et au symbole : la lettre par l’évocation d’une naissance par génération spontanée – qui n’est pas sans rappeler une concordance avec la péricope biblico-coranique de la création d’Adam – ; la raison par la mention d’une alternative moins merveilleuse, celle de placer un nourrisson dans un coffre, sur un rivage, afin d’être emporté par les flots loin de la tyrannie d’un roi jaloux ; le symbole par les résonances de ladite alternative avec la tradition mosaïque. Un début prometteur donc !

Elevé par une gazelle, Hayy passe la majeure partie de sa Petite Enfance à l’exploration du monde sensible. A l’âge de sept ans, il subit le choc du Deuil et découvre l’existence de l’âme. Il franchit ensuite, de sept ans en sept ans, les étapes de la connaissance des êtres vivants et de la technique, de la connaissance théorique, de l’accès au Monde céleste, du passage de l’idée de Dieu à la connaissance réflexive de l’essence humaine pour parvenir enfin au degré de l’Action, de l’ascèse et de l’Union.

A l’issue de ces sept stades de développement, Hayy croise un jour le chemin d’un ascète en retraite, nouvellement débarqué sur son île. Originaire d’une île voisine, ce dernier, du nom d’Açâl, suit la voie de la Révélation et sent grandir en lui l’exigence de s’isoler du commun des mortels, y inclus de son plus fidèle ami Salâmân avec lequel la divergence est consommée : l’un est épris de mysticisme et d’ésotérisme, le second davantage attaché au sens obvie, insensible aux allégories et à la spéculation.

Nous ne vous en disons pas plus car nous aurons le plaisir de lire ensemble le moment clé de la rencontre et d’en apprécier les ressorts, les enjeux et la finalité.


Jeudi 22 octobre 2015 de 20h à 23h : SESSION 16 DE PRATIQUE DE LA LANGUE ARABE EN LIGNE

Oyez, oyez ! L’heure de la reprise a sonné ! C’est avec un plaisir non dissimulé que nous vous convions à la prochaine session en ligne qui nous réunira autour d’une épître attribuée à Ibn al-Muqaffaʿ : Risâla fî l-Ṣaḥâba.

Dans ce document de chancellerie, premier traité éthico-politique qui nous soit parvenu complet depuis l’avènement de l’islam, Ibn al-Muqaffaʿ soumet au calife – probablement al-Manṣûr – un programme utilitariste et pragmatique destiné à assurer la stabilité de l’armée et le contrôle des provinces irakienne et syrienne, à garantir la cohésion des pouvoirs administratif et religieux et, enfin, à maintenir une tutelle sur le troupeau des sujets, à travers une juste imposition et une éducation par l’élite.

C’est ce dernier point qui alimentera notre réflexion et nous permettra de questionner, entre autres, la conception de l’individu au sein de la société, l’instrumentalisation de la religion au service du pouvoir, les notions de droit et de liberté, le rôle du politique dans l’Etat et finalement, grâce à un texte rédigé au deuxième siècle de l’hégire, d’aborder des problématiques on ne peut plus actuelles !

CODE D’ACCÈS AU SALON : ushshaq


Mercredi 15 avril 2015 de 20h à 23h : SESSION 15 DE PRATIQUE DE LA LANGUE ARABE EN LIGNE

Et si nous voyagions ensemble ? De Constantine à Paris en faisant escale à Beyrouth, du mirage de l’indépendance aux désillusions de l’errance, de la passion ardente aux affres de l’abîme, Ahlam Mosteghanemi explore les méandres de l’Histoire, d’histoires entremêlées où poésie et romance côtoient dissonances et ruptures.

Dans Mémoires de la chair, Khaled, ancien moudjahid algérien devenu artiste-peintre émérite dans la plus belle ville du monde, croise le chemin de Hayat, jeune écrivain dont il est plus proche qu’il ne l’imagine… Ce prénom presque incantatoire, aux multiples facettes, attise les braises de ses souvenirs et incarne son dernier lien avec un passé révolu : la jeune fille est l’unique enfant du Si Tahar, illustre chef de maquis auprès duquel Khaled a combattu pour libérer sa patrie.

Récompensé par le prix Naguib Mahfouz et le prix Nour de la meilleure œuvre féminine en langue arabe, ce roman donne ses lettres de noblesse à la littérature maghrébine et, en particulier, algérienne. La ville de Constantine y joue un rôle pivot que nous ne pouvions passer sous silence en cette année 2015 où l’antique cité des ponts a été élue capitale de la culture arabe.

Une adaptation télévisuelle du roman est disponible dans une playlist mise à votre disposition sur la chaîne Youtube de l’association :
=> https://www.youtube.com/playlist…

CODE D’ACCÈS AU SALON : ushshaq


Dimanche 22 mars 2015 de 19h à 22h : SESSION 14 DE PRATIQUE DE LA LANGUE ARABE EN LIGNE  

C’est sur les traces d’ Ibn Qutayba (828-889), l’un des prosateurs polygraphes les plus féconds de l’ère abbasside, que nous marcherons dimanche 22 mars 2015 de 19h à 22h.

Sensible aux réalités politique, administrative et à l’éthique, il entreprit à travers son œuvre de poser les jalons d’une société dans laquelle raffinement, savoir et orthodoxie sunnite étaient inextricablement liés. Ce savant mélange sera perceptible de manière particulièrement ostensible dans l’extrait qui a retenu notre attention : le « Chapitre relatif à la raison » dans l’ouvrage ‘Uyûn al-akhbar.

CODE D’ACCÈS AU SALON : ushshaq


Mardi 3 mars 2015  de 10h à 17h : PREMIER ÉVÉNEMENT DE L’ASSOCIATION

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à laJOURNÉE CULTURELLE DU MONDE ARABE, organisée par nos partenaires Al-Wissal Inalco, où conférences, exposition, théâtre, récital de poésie palestinienne, danses traditionnelles, ateliers de calligraphie et de henné seront au rendez-vous.

Si vous voulez en savoir plus sur Les passionnés de la langue arabe / عشاق اللغة العربية, venez nous rencontrer directement à notre stand où nous vous présenterons nos missions et objectifs mais aussi Mr Rany Rouabah, calligraphe-enlumineur attitré de l’association, qui donnera une conférence intitulée « Introduction à l’origine et l’Histoire de l’écriture arabe » de 12h à 13h dans l’auditorium de l’ Inalco – Langues O’.


Avant que le collectif « Les passionnés de la langue arabe – عشاق اللغة العربية » ne devienne une association loi 1901, treize sessions de pratique de la langue arabe se sont tenues en ligne via le logiciel de communication Paltalk. Pour plus d’informations, veuillez consulter les textes 1 à 13 dans la section Textes à préparer.